Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un chauffeur de taxi st-gallois a été reconnu coupable jeudi par le tribunal d'arrondissement de St-Gall d'avoir violé deux clientes, alors qu'elles étaient ivres. Ce père de famille de 42 ans écope d'une peine de 5 ans de privation de liberté et d'une interdiction d'exercer son métier pendant cinq ans.

L'homme devra en outre verser respectivement 15'000 et 20'000 francs de réparation pour tort moral aux deux jeunes femmes. Le ressortissant, qui nie les accusations de viol et parle de relations sexuelles consenties, refuse le jugement, a indiqué son avocat après le procès.

Des photos du conducteur publiés

Il avait demandé à être acquitté. Mais les juges ont préféré suivre le procureur qui avait requis une peine de cinq ans et demi de prison. Le prévenu avait été arrêté au printemps 2011. Il est depuis maintenu en détention préventive.

Le procès s'est déroulé à huis clos. Seuls les journalistes accrédités ont pu y assister. Les deux victimes ont suivi les audiences depuis une salle séparée via haut-parleurs.

Cette affaire a un autre volet judiciaire. Une enquête pénale est en cours contre un policier, un détective et un journaliste soupçonnés d'être à l'origine d'une fuite ayant permis au "Blick" de publier des photos du chauffeur de taxi.

ATS