Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cinq civils ont été tués et 29 autres blessés dans la nuit de mardi à mercredi lors de bombardements dans la ville de Donetsk, dans l'est séparatiste de l'Ukraine, ont annoncé les autorités locales. Les tensions militaires et diplomatiques sont en fort regain ces derniers jours.

"Les bombardements se sont poursuivis cette nuit. Cinq civils ont été tués et 29 blessés. A 09h30 (07h30 suisses), les actions militaires se poursuivaient et les tirs d'artillerie lourde résonnent partout", a affirmé l'administration du bastion séparatiste prorusse dans un communiqué.

Les combats ont redoublé d'intensité depuis une dizaine de jours. L'armée ukrainienne a affirmé mardi soir que ses troupes avaient été attaquées directement par l'armée régulière russe près de Lougansk, autre région sécessionniste prorusse voisine de Donetsk. Ces accusations sont une première depuis la signature du protocole de Minsk en septembre dernier.

Porochenko rentre à Kiev

Les ministres des Affaires étrangères ukrainien, russe, allemand et français doivent se réunir mercredi soir à Berlin pour "empêcher une nouvelle aggravation de la confrontation militaire et une nouvelle escalade politique entre Kiev et Moscou", selon le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier.

Face à l'"aggravation de la situation", le président ukrainien Petro Porochenko doit regagner son pays mercredi après-midi après une intervention au Forum économique mondial de Davos (WEF).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS