Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les cinq suspects des attentats du 11-Septembre, dont leur cerveau autoproclamé Khaled Cheikh Mohammed, ont été formellement mis en accusation samedi pour le meurtre de chacune des 2.976 victimes des attaques de 2001 aux Etats-Unis. Ils ont refusé de plaider coupable ou non coupable immédiatement.

Khaled Cheikh Mohammed, un Pakistanais de 47 ans, son neveu de la même nationalité Ali Abd al-Aziz Ali, mais aussi les Yéménites Ramzi ben al-Chaïba et Wallid ben Attach et le Saoudien Moustapha al-Houssaoui encourent la peine de mort.

Après plus de neuf heures d'audience, ils ont été accusés de "complot, attaques sur des civils, blessures intentionnelles, meurtre et violation du droit sur la guerre, destruction, détournement d'avions et terrorisme", a annoncé le procureur, le général Mark Martins.

Près de onze ans après les avoir perpétrés, les cinq suspects des attentats du 11-Septembre ont refusé de plaider coupable ou non coupable immédiatement. La lecture de l'acte d'accusation doit encore être lu intégralement, à la demande de Ben Attach.

Le procureur a indiqué que l'accusation était prête à ouvrir le procès le 1er août prochain mais la défense a indiqué qu'il lui fallait au moins un an supplémentaire. Le procès ne commencerait alors pas avant mai 2013 mais cette date n'a pas encore été arrêtée et pourrait être encore repoussée.

La prochaine audience, consacrée à des recours de la défense, se tiendra du 12 au 15 juin à Guantanamo.

ATS