Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Cachemire indien est sous tension: les violences se sont multipliées depuis le 8 juillet dans cette région revendiquée par le Pakistan voisin.

KEYSTONE/AP/CHANNI ANAND

(sda-ats)

Les forces de sécurité indiennes ont tué cinq manifestants et en ont blessé dix autres mardi dans le Cachemire indien, selon les autorités. Ces accrochages se sont produits en marge d'un rassemblement en hommage à un séparatiste musulman tué le mois dernier.

D'après un haut responsable de la police locale, plusieurs centaines de manifestants ont jeté des pierres en direction des forces de l'ordre qui encadraient le rassemblement à Budgam, à une trentaine de kilomètres au sud de Srinagar, la capitale d'été de l'Etat du Jammu-et-Cachemire. Les forces de sécurité ont riposté au fusil automatique.

Elles s'étaient limitées jusque-là à utiliser des carabines à plombs. Les forces de l'ordre avaient augmenté leur présence à l'approche des célébrations de l'indépendance de l'Inde lundi.

Le Cachemire est sous tension depuis la mort, le 8 juillet, d'un commandant local du Hizbul Mujahideen. Ce groupe armé basé au Pakistan bénéficie d'un large soutien dans la partie indienne de la région. Depuis le 8 juillet, les violences ont fait au moins 64 morts et des centaines de blessés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS