Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Huntsville - Les dirigeants de plusieurs pays du G8 réunis au Canada ont annoncé vendredi des contributions totalisant cinq milliards de dollars en faveur de la santé maternelle et infantile dans les pays en développement.
Ce fonds, baptisé "Initiative de Muskoka", du nom de la région canadienne où se tient le sommet du G8, a été fortement promu par Ottawa.
"L'exemple donné par les dirigeants du G8 a attiré des dons et des contributions d'autres pays (non membres du groupe) et fondations pour plus de 2,3 milliards, ce qui donne au total 7,3 milliards", a annoncé lors d'une conférence de presse le Premier ministre canadien Stephen Harper.
Il a remercié les contributeurs du G8 et aussi les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud, l'Espagne, la Suisse, la fondation Gates et la Fondation des Nations unies, sans préciser leur participation respective. La fondation de Bill et Melinda Gates a promis 1,5 milliard de dollars.
Malgré l'importance de sa participation - un cinquième du total du G8 - Ottawa s'est attiré quelques critiques. "Le Canada a réussi à trouver au moins 1,1 milliard qui seront dépensés pour la sécurité du G8 et du G20 en une semaine, et 1,1 milliard également à dépenser en cinq ans pour la santé dans les pays pauvres", a ironisé un responsable de l'organisation humanitaire One.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS