Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plusieurs hélicoptères de la Rega étaient intervenus après l'avalanche qui a fait cinq mort au Piz Vilan (GR) en janvier 2015. L'enquête pour homicide par négligence est rouverte (archives).

KEYSTONE/REGA

(sda-ats)

La procédure pénale pour homicide par négligence après une avalanche qui a fait cinq morts en janvier 2015 au Piz Vilan (GR) est rouverte. Deux recours contre le classement de l'enquête ont été acceptés par le tribunal cantonal des Grisons.

La décision du tribunal, révélée par la Südostschweiz, a été confirmée jeudi par Maurus Eckert, porte-parole du Ministère public des Grisons. L'enquête devra déterminer une nouvelle fois si le guide de montagne a agi de manière admissible compte tenu de la situation météorologique et du danger d'avalanche.

Deux scénarii sont possibles, selon Maurus Eckert. La procédure pénale peut une nouvelle fois être classée comme en juin dernier ou, deuxième éventualité, l'enquête pourrait déboucher cette fois sur l'inculpation du guide de montagne.

Le 31 janvier 2015, un groupe de neuf personnes membres du Club alpin suisse (CAS) effectuait une randonnée à ski au Piz Vilan, dans la région de Seewis (GR). Sept randonneurs ont été emportés par une avalanche. Trois sont morts sous la masse de neige et deux autres ont succombé à leurs blessures peu après avoir été retirés de l'avalanche par les secours.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS