Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une fillette a fait exploser une bombe qu'elle portait sur elle dimanche dans un marché de la ville de Potiskum, dans le nord-est du Nigeria. Elle a tué cinq personnes, ont indiqué des témoins. L'attentat n'a pas été revendiqué mais porte la marque de la secte islamiste Boko Haram.

La jeune fille "a refusé les vérifications à l'entrée du marché et une dispute a suivi", a déclaré un témoin joint par téléphone. "Elle a fait exploser la bombe, trouvant la mort avec cinq autres personnes. Beaucoup ont été blessés." Le chef d'une milice locale d'autodéfense et une source à l'hôpital public de la ville ont confirmé ce bilan.

"Nous avons reçu six corps, dont celui de la kamikaze. Dix-neuf autres personnes ont été blessées par l'explosion, elles sont actuellement traitées" dans l'établissement, a affirmé cette source, sans donner plus de détails.

Jeunes filles kamikazes

Les témoins interrogés ont décrit la kamikaze comme une "petite fille", estimant qu'elle ne pouvait pas avoir plus de huit ans. Boko Haram a pris l'habitude depuis l'an dernier d'utiliser des kamikazes de sexe féminin, parfois de très jeunes filles.

Le 11 janvier, deux filles kamikazes s'étaient fait exploser aux abords du même marché, tuant six personnes. L'une des kamikazes avait une quinzaine d'années. La veille, un attentat similaire commis par une fillette d'une dizaine d'années avait tué 19 personnes aux abords du principal marché de Maiduguri, capitale de l'Etat Borno (nord-est), voisin de Yobe.

Ces deux attentats avaient été attribués à Boko Haram, qui contrôle plusieurs localités du nord-est du Nigeria et y multiplie les attaques meurtrières et exactions depuis six ans. Depuis 2009, l'insurrection islamiste et sa répression par les forces nigérianes ont fait plus de 13'000 morts et 1,5 million de déplacés au Nigeria.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS