Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lima - Un bras-de-fer tendu s'est instauré lundi dans le sud du Pérou entre les forces de l'ordre et des milliers de mineurs artisanaux. Des heurts ont déjà fait cinq morts autour d'un barrage sur le principal axe routier reliant le nord et le sud du pays andin.
La route Panaméricaine, qui traverse le Pérou du nord au sud, restait bloquée en fin de journée par quelque 5000 mineurs à hauteur de Chala, à environ 620 km de Lima. Ils protestent contre la volonté de l'Etat de réglementer l'activité minière artisanale.
Cinq personnes, dont trois mineurs et un moto-taxi, ont été tués dimanche lors d'une intervention de police pour dégager le barrage. Vingt-neuf personnes ont été blessées -dont 20 civils- et 32 arrêtées, selon le ministère de l'Intérieur. Les syndicats ont accusé la police d'avoir ouvert le feu.
Le trafic nord-sud avait été rétabli dimanche soir après l'intervention de la police, mais la route a été de nouveau bloquée lundi. L'armée a mis à disposition des appareils Antonov pour renforcer le trafic aérien entre Lima et Arequipa, afin d'acheminer une partie des milliers de passagers bloqués par la coupure de la Panaméricaine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS