Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Havane - Cinq nouveaux dissidents cubains, libérés par le régime de La Havane, sont arrivés à Madrid avec leurs familles. Ils complètent le groupe des 20 ex-détenus politiques ayant accepté de rejoindre l'Espagne.
Les dissidents Jorge Luis Gonzalez, Blas Giraldo Reyes, José Ubaldo Izquierdo, Jésus Mustafa et Antonio Diaz ont débarqué de deux vols commerciaux en provenance de La Havane à l'aéroport de Madrid-Barajas. Ils ont été logés avec leurs familles dans un hôtel de la municipalité d'Alcorcon, au sud de Madrid, où se trouvent déjà quatre autres ex-prisonniers arrivés cette semaine.
A la suite d'une médiation sans précédent menée par l'Eglise catholique cubaine et la diplomatie espagnole avec le président Raul Castro, Cuba a annoncé début juillet la libération progressive, sur une période de quatre mois, de 52 prisonniers.
Outre les 20 ayant choisi le départ pour l'Espagne, une partie des détenus ont indiqué ne pas vouloir quitter l'île, d'autres ont émis le désir de partir pour les Etats-Unis, qui abritent une communauté de 1,5 million de personnes d'origine cubaine.
Parmi les cinq arrivés vendredi, l'un d'eux, José Ubaldo Izquierdo, envisageait de poursuivre son voyage vers le Chili, qui s'est dit prêt à l'accueillir avec sa famille.
Madrid a précisé cette semaine que les dissidents cubains en Espagne pourraient demander au choix le statut de réfugiés politiques ou de "protection internationale" et rester vivre à Madrid s'ils le souhaitaient.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS