Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Canettes, tubes de moutarde, et autres boîtes de conserve ont pris les formes d'animaux sauvages lors de la 18e édition lundi du concours national "Art du recyclage d’emballages métalliques". Sur 35 oeuvres primées, cinq ont été façonnées par des mains romandes.

"Tatou au Safariland", "Sieste au camp des lions", "Panique dans l’arbre à singes". Les artistes en herbe ont rivalisé de créativité et d'engagement pour ce concours consacré au thème du "safari", a affirmé lundi à Rapperswil Markus Tavernier, directeur d'IGORA et de ferro recycling, les deux organisations de recyclage à l'origine de l'événement, cité dans leur communiqué.

Parmi les oeuvres distinguées, cinq viennent de Suisse romande. L’école primaire de Venthône (VS) obtient deux mentions dans la catégorie "enfants". Chez les adolescents, le prix revient à un élève de la fondation F.-L. Borel, sise à Dombresson (NE). Enfin un Renanais (VD) et un Loclois (NE) sont primés dans la catégorie "artistes en herbe adultes".

Au total, 28 enfants et adolescents ainsi que sept artistes adultes en devenir font partie des heureux gagnants. Leurs prix leur a été remis par le président du jury, Franco Knie, et Markus Tavernier. L'année prochaine le concours tournera autour du thème "Kermesse".

ATS