Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Grâce à un partenariat public-privé, cinq jeunes Nigérians peuvent se former pendant trois mois chez Nestlé à Orbe (VD). Le projet vise notamment à favoriser l'emploi des jeunes dans leur pays et à lutter contre la migration économique.

C'est un projet novateur, a expliqué lundi l'ambassadeur Urs von Arb, vice-directeur de la Coopération internationale au Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM). Il fait partie des cinq partenariats migratoires que la Suisse a mis sur pied avec la Serbie, la Bosnie, le Kosovo, le Nigéria et la Tunisie.

Nestlé muet

Pour faire venir ces cinq jeunes stagiaires nigérians à Orbe, la Confédération débourse 45'000 francs, a indiqué l'ambassadeur. Questionné sur la part mise par Nestlé, le service de presse de la multinationale n'a pas donné de précision, indiquant que l'entreprise ne parlait pas de choses comme ça.

Pour les stagiaires, l'expérience est visiblement des plus profitables, qu'il s'agisse de la formation professionnelle de polymécanicien ou de la simple expérience de vie. L'un d'entre eux, Abolaji Omosanya, a raconté le profit de venir dans un centre-pilote comme celui d'Orbe pour développer ses connaissances, mais aussi son plaisir de découvrir même rapidement la Suisse, Rochers-de-Naye (VD) compris, au cours d'un premier voyage en Europe.

Multiples intérêts

Diversité des équipements, informations focalisées sur la sécurité au travail et les différentes procédures pour éviter des accidents, le site d'Orbe a pu offrir à ces jeunes Nigérians de nombreuses occasions de se perfectionner. Les cinq stagiaires sont sortis en tête de leur période de formation au centre de production Nestlé d'Agbara, au Nigéria.

L'ambassadeur Urs von Arb a souligné l'intérêt de toutes les parties dans un tel projet. Avec 24% de chômage, le Nigéria a un réel besoin de formation duale comme la Suisse la pratique. Pour la Suisse, il est important de favoriser l'emploi des jeunes sur place.

Résultats concrets

Un tel partenariat donne des résultats concrets, a insisté l'ambassadeur. Pour Nestlé, cela s'inscrit dans sa stratégie "Global Youth Initiative" qui vise notamment à assurer la relève des leaders de l'entreprise.

ATS