Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un homme transportant 50 kilos de khat frais dans deux valises a été arrêté samedi à l'aéroport de Genève-Cointrin. Ce Suisse né en 1978 et domicilié à Neuchâtel a été appréhendé pour infraction à la Loi sur les stupéfiants, a annoncé la police genevoise dimanche.

Des agents du service des douanes de Genève-Aéroport ont procédé samedi au contrôle des passagers d'un vol en provenance du Caire. Leur attention s'est portée sur l'un d'eux, traînant derrière lui deux valises.

Après contrôle, il est apparu qu'il était parti de la capitale éthiopienne Addis-Abeba et n'avait fait que transiter par le Caire. La fouille de ses valises a permis aux douaniers de découvrir qu'il transportait 50 kilos de khat frais.

La marchandise a été saisie. L'homme arrêté a indiqué savoir que le khat était interdit en Suisse. Il avait l'intention de le vendre à des connaissances.

Stupéfiant

Le khat est un arbuste cultivé surtout en Afrique de l'Est et dans la péninsule arabique. Séché, il se consomme sous forme de thé ou fumé dans un mélange avec du tabac ou du cannabis. Ses feuilles fraîches se mâchent.

La substance provoque des hallucinations, un état d'euphorie mais aussi la perte d'appétit et de sommeil. Il peut aussi conduire à des réactions psychiques incontrôlées. Considéré comme un stupéfiant, le khat est interdit en Suisse depuis 1992.

ATS