Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le champion olympique allemand du disque Robert Harting a accusé Thomas Bach, le président du CIO, de faire "partie du système de dopage".

Le champion réagit ainsi à la décision de l'instance olympique de ne pas suspendre le Comité olympique russe des Jeux de Rio.

"Pour moi, il (Thomas Bach) fait partie du système de dopage, pas du système antidopage. J'ai honte de Thomas Bach", a affirmé l'athlète à l'agence de presse SID.

Harting, champion olympique en 2012 à Londres et trois fois champion du monde entre 2009 et 2013, a déclaré ne "pas comprendre cette décision". Le champion de 31 ans est un critique de longue date de son compatriote Thomas Bach. Le CIO "déçoit encore un peu plus", a-t-il lâché.

Il a également fortement critiqué la décision d'empêcher la lanceuse d'alerte Yuliya Stepanova, celle qui a révélé le système de dopage organisé en Russie, de s'aligner sur 800 m à Rio en raison de sa condamnation passée pour dopage. "Cela aurait été une gifle pour Vladimir Poutine", a ajouté Harting.

L'athlète défendra son titre au disque à Rio malgré une déchirure au muscle pectoral et une inflammation au genou droit en début d'année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS