Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le gouvernement allemand s'est exprimé pour la première fois vendredi sur la question de la circoncision, affirmant qu'elle ne doit pas pouvoir faire l'objet de poursuites pénales. Le tribunal de Cologne l'avait assimilée à une atteinte corporelle dans un jugement qui fait scandale.

"Au nom de ce gouvernement, de tous les membres de ce gouvernement, disons les choses clairement: nous tenons à ce qu'une vie religieuse juive, à ce qu'une vie religieuse musulmane soient possibles en Allemagne", a déclaré vendredi le porte-parole de la chancelière Angela Merkel.

Colère internationale

Dans un "tweet" écrit quelques minutes après la fin du point de presse, il s'est montré encore plus clair: "les circoncisions des garçons ne doivent pas pouvoir faire l'objet de poursuites pénales".

C'est la première fois que le gouvernement allemand prend la parole à ce sujet depuis que le tribunal de Cologne a rendu publique fin juin une décision qui pourrait faire jurisprudence. Dans son jugement, la cour assimile la circoncision religieuse d'un enfant à une atteinte corporelle, passible de poursuites pénales.

Depuis l'annonce de la décision de Cologne, la polémique est très vive dans un pays qui compte quelque 4 millions de musulmans et une communauté juive de plus de 200'000 personnes.

La plupart des grandes organisations musulmanes locales et le Conseil central des juifs d'Allemagne ne cessent de dénoncer un jugement qui porte, selon elles, atteinte à leur liberté religieuse. Cette semaine, leur colère a trouvé un écho à l'échelle internationale.

"Désastreux" pour l'image du pays

De source diplomatique allemande, le jugement est d'ailleurs considéré comme un "désastre" pour l'image du pays, notamment au regard de son lourd passé national-socialiste.

Vendredi, une porte-parole du ministère allemand de la Justice a précisé que ce dernier allait procéder à "un examen juridique approfondi" de la décision de Cologne, faisant état de "trois options" pour une éventuelle loi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS