Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La circulation alternée sera mise en place lundi à Paris en raison de la persistance de la pollution aux particules dans la capitale, a annoncé samedi la maire Anne Hidalgo. La gratuité des transports en commun en Ile-de-France est prolongée pour dimanche et lundi.

Seuls les véhicules ayant une immatriculation impaire pourront donc rouler lundi, ainsi que ceux bénéficiant d'une dérogation (véhicules transportant plus de trois personnes, véhicules propres, ambulances, taxis, auto-écoles, camions frigorifiques, etc).

Cette mesure, qui interdit la circulation des véhicules ayant une immatriculation paire les jours impairs et vice versa, a été mise en oeuvre seulement deux fois: en 1997 lors d'un pic d'ozone et le 17 mars 2014 lors d'une pollution persistante aux particules.

"Je me réjouis que l'Etat ait accepté de mettre en place lundi la circulation alternée, que je demandais depuis plusieurs jours", a écrit Anne Hidalgo (PS) sur le réseau social. La décision a été actée lors d'une réunion de travail entre les services de la préfecture et de la ville, selon son entourage.

Seuil d'alerte dépassé

En fin de matinée samedi, Airparif a annoncé que le seuil d'alerte (80 microgrammes par m3) pourrait à nouveau être dépassé dans la journée. Pour dimanche, la concentration en particules devrait baisser mais encore dépasser le seuil d'information (50 microgrammes), selon l'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air.

Vendredi soir, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal avait indiqué que "la circulation alternée" serait "mise en oeuvre lundi, sauf s'il y a une baisse manifeste de pollution samedi et dimanche".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS