Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - La justice genevoise ne poursuivra pas Lewis Hamilton. Le Ministère public a classé la dénonciation de RoadCross contre le pilote de Formule 1 britannique domicilié à Vésenaz (GE). La fondation pour les victimes de la route réclamait le retrait de son permis de conduire.
La dénonciation, datée du 23 juin dernier, visait aussi sa compagne Nicole Scherzinger. "Si on savait à quelle vitesse nous avons déjà circulé ici, on nous expulserait probablement de Suisse", aurait affirmé la chanteuse du groupe Pussycat Dolls au journal britannique "The Sun", rajoutant avoir pour habitude de conduire avec les genoux afin d'avoir les mains libres pour se maquiller.
Pour RoadCross, les personnes de notoriété publique devraient adopter un comportement exemplaire. Reste que le Parquet genevois a estimé que sa dénonciation ne comportait pas d'éléments concrets. Elle a été classée faute de prévention pénale, a indiqué le service de presse du Palais de justice.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS