Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le cirque Nock, plus ancien chapiteau de Suisse, fête cette année ses 150 ans d'existence. Le spectacle est aujourd'hui proposé par la 8e génération de cette dynastie même s'il est toujours plus difficile d'attirer la foule sous la tente.
La concurrence avec d'autres activités de loisirs est toujours plus forte, relève Franziska Nock, responsable du zoo au cirque Nock. Et de citer la multiplication de manifestations, en particulier les concerts ou Internet. "Nous devons adapter nos numéros pour suivre cette évolution", résume Franziska Nock qui s'est spécialisée dans les numéros de dressage.
L'histoire du cirque débute en 1860. Joseph Nock, alors âgé de 18 ans, crée son propre chapiteau qui traversera la Suisse pour y donner des représentations. Déjà en ce temps là, Nock était une véritable entreprise voyageant avec orchestre et animaux. Le cirque engageait des artistes venant de l'étranger.
Aujourd'hui, environ 90 personnes de 14 pays nations voyagent avec le cirque. L'entreprise prend ses quartiers d'hiver à Oeschgen (AG) où se trouvent les installations pour les animaux, les bureaux et les ateliers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS