Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La garde des animaux de cirque s'est améliorée, constate la Protection Suisse des Animaux (PSA) dans son troisième rapport. Seul le Cirque Royal refuse toujours de mettre en oeuvre des mesures de protection animale adéquates.
A l'opposé, des améliorations nettes par rapport à l'année précédente ont été relevées au Cirque Nock. Chez Knie, les chevaux disposent quotidiennement d'une prairie pour s'ébattre, un "plus" qualifié d'exemplaire par la PSA.
Selon la PSA, la garde animale dans le cirque Royal "reste déficiente", et ce pour la troisième année consécutive. La direction du cirque refuse tout dialogue sur ce problème, a poursuivi la PSA. Des critiques rejetées en bloc par le directeur adjoint du cirque, Olivier Skreinig, pour qui la description du Royal dans ce rapport relève de la calomnie.
Dans sa dernière évaluation, la PSA s'est prononcée pour la première fois sur les spectacles d'animaux au manège. "Les cirques Knie, Nock et GO ont démontré une connaissance approfondie de leurs animaux", a écrit l'organisation protectrice des animaux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS