Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Israël a approuvé plus de 2640 unités d'habitation pour colons en Cisjordanie, un territoire palestinien occupé, en trois jours (archives).

KEYSTONE/EPA/ABED AL HASHLAMOUN

(sda-ats)

Israël a approuvé mercredi 1323 logements supplémentaires pour colons en Cisjordanie. Plus de 2640 unités d'habitation ont été validées en trois jours dans ce territoire palestinien occupé, a indiqué l'organisation israélienne anticolonisation la Paix maintenant.

L'autorité faisant office de gouvernement israélien en Cisjordanie, territoire occupé par Israël depuis 50 ans, avait approuvé lundi 31 logements pour colons dans la ville de Hébron - une première depuis 2002 - et 1292 mardi dans toute la Cisjordanie. Elle a poursuivi sur sa lancée mercredi avec 1323 logements, dont 102 pour la construction de la première colonie impulsée par un gouvernement israélien depuis 25 ans (Amihai), a rapporté la Paix maintenant.

Les plus de 2600 logements approuvés depuis lundi le sont à différents stades de la procédure. Les projets de colonies franchissent une succession d'étapes procédurales avant une approbation finale et la mise en chantier.

"Le gouvernement israélien a perdu toute inhibition, promouvant l'expansion des colonies à un rythme record et nous éloignant chaque jour davantage d'une solution à deux Etats", a réagi la Paix maintenant. "Le gouvernement adresse un message clair aux colons: construisez illégalement là où vous voulez et nous trouverons une solution pour vous", a-t-elle ajouté.

La présidence palestinienne avait condamné mardi les nouvelles annonces. Elle dénonce un "défi" lancé à la communauté internationale et à l'administration Trump au moment où celle-ci dit rechercher les moyens de ranimer l'entreprise de paix moribonde.

"Préjudices aux efforts de paix"

L'Union européenne a réclamé qu'Israël "reconsidère" ses récentes décisions relançant la colonisation en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est annexée. Elle a rappelé que celle-ci est "illégale au regard du droit international et sape la viabilité d'une solution à deux Etats", c'est-à-dire la création d'un Etat palestinien coexistant avec Israël.

"Cette semaine, les autorités israéliennes ont fait avancer des projets, appels à projets et permis pour des milliers d'unités de colonisation en Cisjordanie, y compris au coeur d'Hébron où c'est une première depuis 2002", a indiqué dans un communiqué une porte-parole de l'UE pour les Affaires étrangères.

"L'Union européenne a demandé des clarifications aux autorités israéliennes et fait savoir qu'elle s'attendait à ce qu'elles reconsidèrent ces décisions, qui portent préjudice aux efforts en cours pour entamer des négociations de paix sérieuses", a ajouté cette porte-parole.

Réitérant la position de l'Union, elle a affirmé: "Toute activité de colonisation est illégale au regard du droit international, et sape la viabilité d'une solution à deux Etats ainsi que la perspective d'une paix durable".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS