Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - Citigroup a dégagé un bénéfice de 4,43 milliards de dollars au premier trimestre, tirant parti d'une réduction des pertes sur créances. Il est presque triplé par rapport à celui de janvier-mars 2009.
Longtemps considérée comme la plus faible des grandes banques américaines, Citigroup semble se redresser désormais. Tandis que l'indice bancaire KBW a progressé de 28% depuis le début de l'année, Citigroup a elle bondi de 38% dans le même temps, soutenue par de meilleures perspectives en matière de crédit.
Les comptes de Citigroup, comme ceux des autres banques, ont subi l'influence de nouvelles règles comptables qui ont réintégré dans le bilan des créances titrisées sous forme obligataire. Cela a eu pour effet de gonfler le bilan et de réduire les fonds propres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS