Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Clientis a amélioré ses résultats au premier semestre 2015. Le groupe bernois de banques régionales, qui réunit quinze établissements, a accru son bénéfice consolidé de 12,9% par rapport à la même période de l'an passé à 23,3 millions de francs.

Le bénéfice brut a lui augmenté de 9,1% à 36,6 millions de francs. "Malgré un contexte exigeant de taux d'intérêt, nos banques ont travaillé efficacement, remportant un très grand succès", a commenté le directeur général de Clientis Andreas Buri, cité lundi dans un communiqué.

Le résultat de l'activité bancaire ordinaire a progressé de 3,1% à 99,4 millions de francs. Les opérations d'intérêts ont affiché une hausse de 5,3% à 77,5 millions, contribuant à 78% du résultat total.

Cette progression est à mettre avant tout au compte de volumes plus élevés réalisés dans les affaires clients et de refinancement plus avantageux, explique le groupe, au sein duquel ne figure plus qu'un seul représentant romand, à savoir la Caisse d'Epargne CEC de Courtelary (BE).

Les charges d'exploitation sont restées stables (-0,1%) à 62,8 millions de francs. Les frais de personnel ont augmenté en raison de la création de 13 postes à plein temps dans le conseil à la clientèle, mais les autres charges ont pu être réduites grâce à des synergies à l'intérieur du groupe.

Taux d'intérêt modestes

A la mi-2015, les banques Clientis employaient 607 collaborateurs, soit 498 postes à plein temps. Les prêts à la clientèle ont progressé de 2,1% en l'espace de six mois à 11,4 milliards de francs. De ce montant, 94% reviennent aux hypothèques, le domaine d'activité-clé des banques Clientis.

Les dépôts de la clientèle ont pour leur part augmenté de 3,1% à 9,4 milliards en dépit de taux d'intérêt très bas. Le total du bilan s'établit à 13,3 milliards, en hausse de 5,9% par rapport à la fin 2014.

Côté perspectives, Clientis s'attend pour l'ensemble de l'exercice 2015 à un résultat en hausse par rapport à l'an passé, notamment grâce à la poursuite de la croissance attendue dans les affaires clients.

ATS