La jeune militante suédoise pour le climat Greta Thunberg, invitée au Parlement européen, a lancé mardi un appel à voter aux élections européennes. Cela afin de parler au nom des jeunes qui ne peuvent pas encore s'exprimer dans ce scrutin.

L'adolescente, qui n'a pas encore le droit de vote en Suède, a jugé devant la presse "essentiel" de voter à ces élections qui se tiendront du 23 au 26 mai, "pour saisir cette opportunité d'influencer les positions" et "de parler au nom des gens comme moi qui vont être affectés par cette crise" et ne peuvent pas voter.

S'exprimant à l'issue d'un entretien avec le président du Parlement européen, Antonio Tajani, la jeune fille âgée de 16 ans a estimé que le moment permettant encore d'agir contre le réchauffement climatique ne va pas durer longtemps.

"Agir maintenant"

Les politiciens européens doivent "agir maintenant, car il n'y a pas beaucoup de temps", a dit la lycéenne, instigatrice de la "grève de l'école pour le climat" qu'elle avait commencée seule devant le Parlement suédois. "Nous avons encore une fenêtre ouverte pendant laquelle nous pouvons agir, mais elle ne va pas être ouverte longtemps, donc nous avons besoin de saisir cette opportunité pour faire quelque chose".

Greta Thunberg a servi d'exemple à des milliers de jeunes en Europe, qui ont battu le pavé ces dernières semaines pour alerter sur l'urgence de lutter contre les dérèglements climatiques. A Strasbourg, une manifestation est prévue en début d'après-midi devant se terminer devant le Parlement européen afin d'interpeller les eurodéputés.

"Mettre la pression"

Appelant les jeunes "à mettre la pression sur les gens au pouvoir et les générations plus âgées", Greta Thunberg doit encore s'exprimer à 14h00 devant une commission parlementaire.

"C'est une grande opportunité d'envoyer un message et de parler au nom des jeunes qui partagent les mêmes inquiétudes que moi concernant la crise du climat", a estimé l'adolescente.

L'eurodéputée française Françoise Grossetête (PPE, droite) a annoncé qu'elle ne participerait pas à cette audition, rejetant "avec fermeté le discours décliniste, catastrophiste, décroissant et anti-nucléaire tenu par Greta Thunberg".

Elle est devenue, selon l'eurodéputée, "le symbole de cette juste cause environnementale détournée à des fins politiques" par "les lobbys écologistes et altermondialistes".

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.