Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Climat: le monde entier à Cancun pour trouver un nouvel élan

Cancun - La conférence de l'ONU sur la lutte contre le changement climatique s'est ouverte lundi à Cancun, au Mexique, avec l'ambition de redonner élan et crédibilité à des négociations après la déception de Copenhague. L'UE a dit avoir revu ses ambitions à la baisse.
Sur plus de 190 pays attendus, dont la Suisse, 132 étaient représentés à la cérémonie d'ouverture qui avait lieu dans un grand hôtel de la cité balnéaire, où auront lieu les négociations jusqu'au 10 décembre.
Le président du Groupe intergouvernemental d'experts de l'ONU sur l'évolution du climat (GIEC), Rajendra Pachauri, a appelé les pays à "coopérer le plus rapidement possible" pour relever le défi du changement climatique, et ses impacts inévitables.
"Prendre du retard pour réduire les émissions de gaz à effet de serre n'entraînera que plus de coûts, de manière injuste pour certaines régions du monde", a-t-il dit.
Leuthard à Cancun en décembreA partir du 7 décembre, les négociateurs seront rejoints par les les ministres de l'Environnement et/ou de l'Energie de leur pays, dont la présidente de la Confédération Doris Leuthard.
Ces discussions sont perçues par beaucoup comme celles de la dernière chance pour restaurer la confiance envers le long et complexe processus de négociation lancé par l'ONU, il y a 18 ans, afin de trouver une réponse au défi du changement climatique.
Fiasco de CopenhagueLa conférence de Copenhague, il y a un an, a frôlé le fiasco et accouché d'un accord, conclu à la hâte par une vingtaine de chefs d'Etat, qui fixe comme objectif de limiter le réchauffement à 2 degrés, sans calendrier et en restant évasif sur les moyens d'y parvenir. La Suisse va défendre à Cancun cette limitation du réchauffement climatique à 2 degrés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.