Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le climat de consommation en Suisse reste à son plus haut niveau depuis 2014, malgré la légère baisse relevée en avril par le SECO (archives).

KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE

(sda-ats)

L'indice mesurant le climat de consommation en Suisse s'est légèrement dégradé entre janvier et avril. Il a diminué de 3 points pour s'établir à 2 points, demeurant nettement dans la zone favorable.

Les consommateurs se sont montrés "un peu moins optimistes" au regard de l'évolution de la situation économique générale, a indiqué mercredi le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Malgré le recul du printemps, l'indice du climat de consommation évolue toujours à son plus haut niveau depuis quatre ans, relèvent les services du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann.

L'enquête a été réalisée auprès de 1207 personnes, choisies au hasard, âgées de plus de 16 ans et issues de trois régions linguistiques sur quatre, la Suisse romanche étant exclue.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS