Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cracovie - Hillary Clinton est arrivée samedi à Cracovie, dans le sud de la Pologne. Dans un discours, la secrétaire d'Etat américaine a mis en garde contre le déclin de la liberté d'association et les menaces contre la société civile en évoquant de nombreux pays, dont la Russie et la Chine.
"Méfions-nous de l'étau de fer dans lequel des gouvernements du monde entier écrasent, petit à petit, la société civile et l'esprit humain", a lancé le chef de la diplomatie américaine.
Elle s'adressait aux délégués de 75 pays auprès de la "Communauté des démocraties", initiative américano-polonaise fondée il y a dix ans dans l'objectif de "forger un consensus international pour soutenir la démocratie". Avant Mme Clinton, le ministre polonais des Affaires étrangères, Radoslaw Sikorski, avait dénoncé "l'idée que le collectif est tout et que l'individu n'est rien".
Mme Clinton a partagé ce constat. Si les gouvernements s'en prennent aux militants associatifs, a-t-elle estimé, c'est sur la base d'"une conception alternative de l'organisation des sociétés: c'est la croyance que les gens sont au service de leur gouvernement, plutôt que le gouvernement au service des citoyens".
Russie et Chine montrées du doigtHillary Clinton a cité de nombreux pays dans son discours, dont la Russie pour les assassinats impunis de journalistes, et la Chine pour l'emprisonnement du militant des droits de l'homme Liu Xiaobo.
Avant de se rendre à la conférence, la Secrétaire d'Etat américaine a déposé une gerbe en mémoire des 96 victimes de l'accident d'avion dans lequel a péri le 10 avril le président polonais Lech Kaczynski.
Mme Clinton s'est recueillie devant la croix de Katyn, avant de s'adresser à des proches de trois des victimes. Dimanche a lieu le second tour de la présidentielle pour désigner un remplaçant à Lech Kaczynski.
Avant l'ArménieLe président polonais et 95 autres personnes ont trouvé la mort quand leur avion s'est écrasé à Smolensk, dans l'ouest de la Russie. La délégation polonaise se rendait aux cérémonies d'anniversaire du massacre de milliers d'officiers polonais en 1940 à Katyn.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS