Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cyclisme - Les enquêteurs ont examiné lundi les images TV et les vidéos amateurs de la 14e étape du Tour de France cycliste entre Limoux et Foix. Ils cherchent à débusquer les auteurs de jets de clous.
Le parquet de Foix a ouvert une enquête et lundi matin, les gendarmes de la section de recherches de Midi-Pyrénées et de la brigade de Saint-Girons ont rencontré la direction du Tour de France pour se faire remettre des enregistrements. Les enquêteurs ont également saisi les clous de tapissier retrouvés sur la route mais, passés de mains en mains, il est peu probable que des empreintes exploitables y soient prélevées, selon un gendarme.
La vice-procureure de Foix, Marilyn Blanc, a précisé que l'enquête devait déterminer si les clous avaient été placés "à un seul ou à plusieurs endroits" du parcours. Elle note que les crevaisons sont survenues dans la montée du Mur de Péguère, dans les Pyrénées ariégeoises, et dans la descente vers Foix. Les gendarmes ont également pris, selon Mme Blanc, la déposition de plusieurs coureurs victimes des clous de tapissier placés sur la chaussée de la route de montagne menant au col de Péguère, la principale difficulté de la 14e étape Limoux-Foix.
Une trentaine de coureurs ont subi ces crevaisons, parmi lesquels l'Australien Cadel Evans, vainqueur du Tour 2011, victime d'incidents de ce type à répétition en l'espace de quelques kilomètres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS