Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Les dépenses de santé publique augmenteront davantage que prévu cette année et l'an prochain, selon le KOF. L'institut conjoncturel zurichois, qui prévoit une progression des coûts de 3,7% en 2010 et 2011, pointe la rapide reprise économique en Suisse.
En décembre dernier, les spécialistes de l'EPF de Zurich tablaient encore sur un tassement de la hausse à 2,4% pour l'année en cours et à 2,5% l'an prochain. Concernant 2009, la valeur estimée de la hausse prend également l'ascenseur: +5% (+4,3% prévus en décembre).
La reprise économique, plus rapide que prévue en Suisse, est à l'origine de la correction apportée aux estimations, ont expliqué les représentants du KOF. Cette embellie devrait en effet entraîner une augmentation des salaires plus généreuse (+1,6% en 2010 et +0,8% en 2011) qu'imaginée dans un premier temps (+0,3% en 2010 et +0,1% en 2011 prévus en décembre).
Autre raison invoquée par le KOF pour expliquer ses chiffres révisés à la hausse: la population suisse a augmenté davantage que prévu. Selon les données provisoires de l'institut, elle a crû de 1,2% l'an dernier. L'institut estime que la croissance démographique a été plus élevée que ne l'imaginait l'Office fédéral de la statistique dans ses scénarios.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS