Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une fausse cargaison de bananes peut cacher bien des surprises (photo symbolique).

Keystone/AP Dutch Interior and Justice Ministry/Dutch Interior and Justice Ministry

(sda-ats)

Une opération antidrogue franco-espagnole a permis la saisie début août à Séville, dans le sud de l'Espagne, de 900 kilos de cocaïne. La poudre blanche a été importée de Colombie dans une fausse cargaison de bananes, ont indiqué dimanche des policiers des deux pays.

La drogue, acheminée par voie maritime dans deux conteneurs transportant officiellement des bananes mais dont l'un contenait en réalité de la cocaïne, a été déchargée dans le port d'Algesiras, puis cachée dans un entrepôt à Séville, à quelque 180 kilomètres, selon un communiqué de la police espagnole.

Les trafiquants présumés, trois Espagnols arrêtés le 9 août, camouflaient leur activité grâce à une entreprise d'importation de fruits basée à Séville gérée par l'un d'entre eux.

En avril 2016, l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (l'OCRTIS) de la police judiciaire française avait appris grâce à son réseau l'existence d'un trafic de cocaïne organisé depuis la Colombie vers l'Europe et son fonctionnement: acheminement via Algesiras jusqu'à l'Espagne puis stockage à Séville. L'office a prévenu ses homologues en Espagne.

L'enquête est toujours ouverte et d'autres arrestations pourraient avoir lieu à l'avenir, indique la police espagnole. Les trois personnes arrêtées ont été remises à la justice, annonce-t-elle sans plus de précisions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS