Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hormis la boisson éponyme, Coca-Cola commercialise aussi les marques Powerade, Nestea, Fanta et Sprite (archives).

KEYSTONE/AP/RICH PEDRONCELLI

(sda-ats)

Le marchand américain de sodas et de boissons non-alcoolisées Coca-Cola a dépassé les attentes au deuxième trimestre, profitant d'un attrait renouvelé pour les bouteilles de la marque du même nom, en particulier les boissons light.

Longtemps défavorisée par des changements d'habitude de consommation défavorables aux boissons sucrées, la société est parvenue à faire progresser ses ventes en volume de 2% sur la période.

Une croissance "alimentée par les produits de la marque Coca-Cola, dont une croissance de plus de 10% pour Coca-Cola Zero Sugar, et qui reflète aussi la performance continue de Fuze Tea", remarque le groupe dans un communiqué.

Combinée à une légère augmentation des prix, cette progression a porté la croissance organique de son revenu à 5%.

Coca-Cola a légèrement revu ses prévisions pour l'année, anticipant notamment que son bénéfice opérationnel ajusté sera affecté à hauteur de 4% par les évolutions des taux de change.

Outre la célèbre boisson éponyme, le groupe d'Atlanta commercialise les eaux Dasani, les boissons énergisantes Powerade, les thés froids Nestea ainsi que toute une gamme d'autres sodas comme Fanta et Sprite.

Le chiffre d'affaires total du groupe a lui baissé de 8% à 8,9 milliards de dollars, mais ce repli est principalement le résultat du désengagement du groupe de ses activités d'embouteillage, cédées à des franchisés.

Vers de nouveaux produits

"Pendant le trimestre, l'entreprise a continué à accélérer son évolution en tant que société couvrant tout le spectre des boissons, en testant de nouveaux produits localement, et en hissant et adaptant les marques à succès au niveau mondial", souligné Coca-Cola.

Le groupe a ainsi lancé au Japon en mai sa première boisson alcoolisée, sorte de cocktail pétillant, proche de breuvages en vogue.

Son bénéfice net a augmenté de 69% sur la période pour s'établir à 2,32 milliards de dollars. Par action et hors éléments exceptionnels, la référence à Wall Street, son bénéfice s'affiche à 61 cents, soit légèrement au-dessus des prévisions du marché.

L'action montait de 0,04% à 45,26 dollars dans les échanges de pré-séance à Wall Street vers 12h35 GMT.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS