Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Munich - Les trois adolescents zurichois qui ont tabassé des passants en juin 2009 à Munich ont été condamnés lundi à des peines de prison de 7 ans, 4 ans et 10 mois, et 2 ans et 10 mois. L'accusation avait requis des peines de 9, 7 et 6 ans de réclusion.
Le principal accusé écope de 7 ans de prison. Il a été reconnu coupable de tentative d'assassinat. Le garçon a été le plus actif dans le tabassage de cinq personnes, dont la principale victime - un homme d'affaires - a frôlé la mort, est défigurée et souffre encore de séquelles.
Pour le tribunal, l'adolescent est "l'initiateur des faits". De plus, le prévenu a déjà été condamné en Suisse pour des violences. L'accusation avait requis 9 ans de prison ferme.
Le deuxième prévenu est lui aussi reconnu coupable de tentative d'assassinat. Il a frappé quatre personnes. Il écope de 4 ans et 10 mois de prison. L'accusation avait demandé 7 ans de réclusion. Les juges ont pris en compte les aveux et les excuses de l'adolescent.
Le troisième accusé est condamné à 2 ans et 10 mois de réclusion. Les juges n'ont retenu contre lui que des lésions corporelles graves. Il a tabassé quatre personnes. L'accusation avait requis 6 ans de prison.
Pour le principal accusé, la défense avait plaidé pour un séjour de redressement d'une durée déjà couverte par la période passée en détention préventive. Pour les deux autres, les avocats avaient demandé 2 ans et 9 mois et 1 an et 4 mois.
Le jugement n'est pas encore entré en vigueur. Les avocats n'ont pas encore pris de décision définitive quant à d'éventuels recours. Le défenseur du principal prévenu va très probablement faire appel, a-t-il déclaré.
L'avocat du prévenu qui a fait des aveux complets n'est "pas mécontent" du jugement. Le défenseur du troisième ne s'est pas exprimé. Il est aussi trop tôt pour savoir si les trois condamnés purgeront leur peine en Allemagne ou s'ils pourront le faire en Suisse.
Les parents des accusés, âgés de 18 ans, étaient dans la salle. La principale victime était aussi présente.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS