Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le licenciement de deux responsables du secrétariat général de la Conférence des évêques suisses (CES) a provoqué une crise interne. Deux membres de la commission des médias ont annoncé dans la foulée leur démission. Ils reprochent aux évêques d'avoir agi en coulisses, dans leur dos.

Werner de Schepper, journaliste et président ad interim de cette commission, et le spécialiste en communication Othmar Baeriswyl, les deux démissionnaires, affirment sur le portail cath.ch que la CES opère une manœuvre de pouvoir. La manière avec laquelle elle a remercié le chargé d'information Simon Spengler n'a "rien de chrétien".

Il aurait été trop offensif et progressiste pour sa hiérarchie. Outre l'ancien journaliste du quotidien alémanique "Blick", le secrétaire général adjoint Marco Schmid a lui aussi été licencié.

La Conférence des évêques suisses (CES) a annoncé jeudi avoir supprimé deux emplois, sur douze en tout, au sein de son secrétariat général. En cause, une redéfinition des tâches opérée avec des moyens financiers identiques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS