Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sion - Les deux occupants d'une camionnette décédés lors d'une collision avec un véhicule de l'armée mercredi sur l'autoroute A9 près de Martigny (VS) sont des Portugais de 62 et 21 ans. Le troisième blessé grave est un Valaisan de 22 ans, dont l'état s'est amélioré.
Les deux derniers passagers de la camionnette sont de nationalité portugaise. Le premier a pu quitter l'hôpital mercredi soir, le second est toujours hospitalisé "dans un état stable", précise la police valaisanne jeudi dans un communiqué.
Quant au conducteur du véhicule "Eagle" de l'armée, légèrement blessé, il est encore hospitalisé. Son passager a pu quitter l'hôpital mercredi soir.
Enquête en coursSelon les premiers éléments de l'enquête, le blindé qui circulait en direction de Martigny s'est immobilisé sur la bande d'arrêt d'urgence en raison d'un problème mécanique. "Au moment de l'accident, les soldats s'apprêtaient à quitter le véhicule pour installer un triangle de panne et se placer en sécurité", précise la police.
Le juge d'instruction a ordonné le séquestre des deux véhicules et mandaté un expert afin de déterminer les circonstances de l'accident. L'enquête devra notamment expliquer pourquoi la camionnette a percuté l'arrière gauche du véhicule militaire et quel était l'emplacement exact de l'Eagle au moment de la collision.
Les deux soldats impliqués dans l'accident font partie de la troupe IFO AV 82, une compagnie en charge de la sûreté des aérodromes militaires. Basés à Payerne (VD), ils se rendaient à la base aérienne de Sion. Les Forces aériennes ne communiquent ni l'origine ni l'âge des soldats.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS