Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La guérilla des Farc en Colombie a recensé 5765 membres armés, ont indiqué jeudi des sources militaires. Ce chiffre a été publié dans le cadre de l'accord de paix signé avec le gouvernement pour mettre fin à 52 ans de conflit interne.

Mais "ce n'est pas un chiffre définitif et il peut varier", ont précisé ces sources. "D'ici le 3 octobre, ils doivent donner le chiffre exact des combattants armés".

Ce nombre a été fourni par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes) pour préparer le regroupement des rebelles démobilisés dans 27 zones du pays, où ils seront désarmés et préparés à un retour à la vie civile. Il a été divulgué par le général Javier Florez, chef du Commandement stratégique de transition (COET), créé par le président Juan Manuel Santos mercredi lors d'un forum de l'Université militaire de Bogota.

Selon les services secrets militaires, les Farc, principale guérilla et la plus ancienne de Colombie, comptent environ 6300 membres armées et 8000 miliciens ou collaborateurs.

Mission tripartite

Le général Florez a estimé mercredi que l'organisation dispose d'environ 14'000 fusils et pistolets et 6000 autres armes, comme des grenades et des mortiers. La destruction de nombreuses tonnes d'explosifs de cet arsenal est prévue avant dimanche, quand les Colombiens devront se prononcer lors d'un référendum sur l'accord de paix conclu avec les Farc, qui n'entrera en vigueur que si le "oui" l'emporte.

Selon les mêmes sources militaires, une opération est notamment prévue dans les plateaux du Yari (sud). La région a accueilli la semaine dernière la conférence des Farc qui a validé l'accord de paix, finalement signé lundi à Carthagène.

Une mission tripartite de l'ONU, du gouvernement et des Farc supervisera le désarmement et le respect du cessez-le-feu bilatéral. Elle comptera environ 500 observateurs militaires - sans uniforme ni armes - et quelque 150 civils, la plupart en provenance de pays latino-américains, qui commenceront à travailler une fois l'accord de paix en vigueur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS