Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au cours des 15 derniers jours, plus de 750 clandestins ont été interpellés sur différentes routes de Colombie (image symbolique).

KEYSTONE/EPA EFE/MIGUEL GUTIERREZ

(sda-ats)

Trente-sept migrants de divers pays d'Asie, entrés illégalement en Colombie pour tenter de rallier les Etats-Unis, ont été interpellés, a-t-on annoncé vendredi de source officielle. Des passeurs les avaient abandonnés dans le nord-ouest du pays.

"Parmi les migrants, il y a 36 hommes et une femme", a précisé la Marine nationale de Colombie dans un communiqué. Quinze sont originaires du Bangladesh, neuf du Népal, huit d'Inde et cinq du Pakistan.

Ils ont été localisés par des marins près de Riosucio, dans le département du Choco, frontalier du Panama. Ils ont été "abandonnés par les individus qui les transportaient d'un pays à l'autre", ajoute le texte.

Ces 37 migrants, sans visa d'entrée en Colombie, ont été transférés jusqu'au port de Turbo, sur le littoral du Golfe d'Uraba. Là, ils ont reçu assistance alimentaire et médicale, avant d'être mis à la disposition des autorités migratoires, selon la même source.

Contrôles renforcés

A Turbo, les autorités colombiennes ont par ailleurs recensé 322 étrangers sans papiers, en majorité cubains. Ces derniers attendent dans un refuge d'être fixés sur leur sort migratoire, a précisé à l'AFP Emélides Muñoz, secrétaire de la municipalité.

Au cours des 15 derniers jours, plus de 750 clandestins ont été interpellés sur différentes routes du pays. Plus de 6000 personnes ont été expulsées de Colombie depuis le début de l'année, dont près de 4000 interpellées dans les localités de Turbo et Capurgana, toutes deux proches de la frontière avec le Panama.

Le 9 mai dernier, le Panama a annoncé un renforcement des contrôles frontaliers afin de freiner le flux des migrants, notamment cubains, qui tentent d'atteindre les Etats-Unis en passant par l'Amérique centrale.

ATS