Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au Sri Lanka, une nouvelle menace pèse sur les animaux sauvages : le téléphone portable. Aussi, dans le principal parc animalier du pays, il est désormais banni pour empêcher les touristes en voiture de se communiquer les bons sites et de s'y rendre à tombeau ouvert.

Ces derniers mois, les rangers du parc national de Yala, qui accueille la plus grande population de léopards au monde et également un nombre important d'éléphants et d'ours, ont trouvé les corps de plusieurs animaux renversés par des voitures.

"Quand un léopard ou un autre animal intéressant est repéré par une voiture, la nouvelle est rapidement transmise par téléphone portable, ce qui a pour effet d'attirer un grand nombre de véhicules sur le site indiqué", explique le département chargé de la Conservation de la vie sauvage, dans un communiqué annonçant cette interdiction.

Accès au réseau coupé

Et pour plus de précautions, le régulateur national des télécommunications coupera tout accès au réseau dans le parc pendant les pics d'affluence, ajoute le communiqué.

Le parc de Yala, qui couvre une zone de 985 km2 dans le sud-est, attire plus de 100'000 touristes étrangers chaque année, et est une source de revenus importante pour le Sri Lanka, premier pays d'Asie du sud à avoir introduit les téléphones portables, en 1989. Il en compte désormais quelque 22,12 millions pour une population de 21 millions d'habitants.

ATS