Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève et la Suisse ont remporté une victoire. Les Etats membres du traité sur le commerce des armes (TCA), réunis à Cancun, ont décidé jeudi d'établir son secrétariat permanent dans la cité de Calvin.

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter s'était rendu lundi dans la ville mexicaine pour plaider en faveur de la candidature de Genève. Genève l'a emporté sur deux autres villes candidates, Vienne (Autriche) et Port of Spain (Trinité et Tobago).

Le secrétariat est à ce stade une petite structure de cinq personnes, mais il pourrait être appelé à grandir. La Suisse va soutenir l’installation du secrétariat à Genève et s’engager activement dans la mise en oeuvre du traité, a réagi le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE).

Clarifications

La Suisse a également salué les clarifications apportées aux procédures de décision par la conférence. Ainsi, le fait de pouvoir prendre les futures décisions à la majorité plutôt que par consensus "devrait permettre de progresser en évitant autant que possible les blocages", a indiqué le conseiller fédéral Didier Burkhalter.

Le secrétariat viendra renforcer l’accent mis à Genève sur la promotion de la sécurité et le désarmement. Les arguments avancés par M. Burkhalter en faveur des synergies avec les autres organisations basées en Suisse ont joué en faveur de Genève, malgré le franc fort et la cherté de la ville. La Suisse a en outre proposé la gratuité des locaux et des équipements.

Le traité adopté le 2 avril 2013 par l’Assemblée générale de l’ONU instaure pour la première fois au niveau mondial des standards régulant le commerce avec les armes conventionnelles. Il a été signé par 130 pays et ratifié par 72 Etats.

ATS