Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Commerce Suisse veut tordre le coup à l'idée selon laquelle les produits coûtent plus cher en Suisse qu'à l'étranger. A cet effet, elle liste sur le réseau social Facebook les articles dont le prix est inférieur sur les rayons helvétiques.

Directeur de Commerce Suisse, l'association faîtière des importateurs et commerçants de gros, Kaspar Engeli, ne cache pas le sentiment d'irritation qu'il a pu ressentir à la lecture de nombreux articles de journaux recensant les produits moins coûteux à l'étranger qu'en Suisse. Or, selon lui, la vigueur du franc est la conséquence de problèmes structurels à l'étranger.

De l'avis de M. Engeli, la Suisse ne peut pas résoudre ces problèmes. Avec sa "liste blanche", Commerce Suisse entend démontrer que la Suisse peut aussi afficher des prix attrayants. Et le directeur de Commerce Suisse de citer en exemple l'électronique de loisirs, le café, des épices ou certains produits issus de la filière biologique.

Les produits sont plus chers en Suisse, en raison de prescriptions inutiles en matière de déclaration. Le marché helvétique est trop petit pour présenter de telles exigences aux grands fabricants étrangers. En dépit de l'attrait du tourisme d'achats, M. Engeli s'est dit favorable au maintien de la franchise en douane de 300 francs pour les marchandises achetées par des particuliers à l'étranger.

Plus de libéralisme

Les prix plus élevés en Suisse reflètent aussi souvent le niveau des salaires helvétiques ainsi que la politique tarifaire définie par les fabricants étrangers. A l'image des partis bourgeois et d'autres associations faîtières, Commerce Suisse exige notamment l'application sans exception du principe dit du Cassis de Dijon, la libéralisation des importations parallèles, la suppression d'obstacles techniques et de subventions ainsi que plus d'accords de libre échange.

Mais M. Engeli est opposé à la demande du Parti socialiste de renforcer la loi sur les cartels, jugeant la proposition difficile à appliquer.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS