Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les primes d'assurance maladie obligatoire pourraient augmenter de moins de 3% l'an prochain, indique mardi le comparateur en ligne Comparis. Cette année, la hausse se montait à 2,2% en moyenne pour un adulte et à 4,4% pour un enfant.

Pour calculer le montant des primes 2013, le comparateur en ligne a effectué un sondage auprès des grandes caisses qui comptent environ 70% de la population parmi leurs assurés, écrit Comparis. Il a aussi analysé l'évolution des coûts dans les domaines des cabinets médicaux, des hôpitaux et des médicaments.

Un calcul exact des primes pour l'an prochain ne sera toutefois réalisable qu'à partir du moment où les primes détaillées des caisses seront disponibles, souligne le communiqué. Généralement, l'Office fédéral de la santé publique annonce ces chiffres fin septembre.

Dépenses en forte hausse

De leur côté, les dépenses de l'assurance maladie de base ont augmenté de 6,9 milliards de francs entre 1998 et 2010. L'explosion des traitements ambulatoires et la hausse des prix des médicaments en sont la première cause. Davantage que l'augmentation et le vieillissement de la population.

Les coûts nets à la charge de l'assurance maladie sont passés en douze ans de 11,8 à 18,7 milliards de francs, soit une hausse de 3,9% par an. Répartis par assuré, ces frais ont augmenté de 1641 francs à 2399 francs (+3,2% par an), précise une étude publiée mardi par l'Observatoire suisse de la santé.

Le facteur démographique n'explique qu'un cinquième de cette progression. Les raisons principales sont à chercher ailleurs: augmentation du nombre de consultations par assuré, transfert de prestations stationnaires hospitalières et en établissements médico-sociaux (EMS) vers les soins ambulatoires, substitution des cabinets de premier recours par l'ambulatoire hospitalier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS