Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Compensation automatique dans la nouvelle CCT de la métallurgie

Les partenaires sociaux se sont mis d'accord sur la reconduction de la CCT pour 2018 à 2023 (archives).

KEYSTONE/ANDREE-NOELLE POT

(sda-ats)

Le renchérissement sera automatiquement compensé dans le secteur de l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM). C'est l'un des résultats des négociations paritaires pour la nouvelle convention collective de travail de 2018 à 2023.

Plus de 100'000 salariés soumis à la CCT de l'industrie MEM, travaillant dans près de 500 entreprises, profiteront de ce renforcement du partenariat social, indiquent samedi Unia, Syna, la société des employés de commerce et Employés Suisse dans leur communiqué. Toutes les détériorations envisagées par les employeurs, à commencer par la prolongation du temps de travail ont pu être repoussées, poursuivent les syndicats.

Pas de semaine de 42 heures

La semaine de travail à 40 heures est maintenue, alors que les patrons demandaient 42 heures. En cas de crise, les employeurs peuvent augmenter le temps de travail des salariés, avec leur accord, pour une durée limitée à 24 mois contre 30.

Le renchérissement des prix à la consommation va s'accélérer ces prochaines années. Les salaires minimums seront ainsi adaptés automatiquement chaque année, ce qui permettra de faire évoluer les salaires de la branche.

Au Tessin et dans le Jura, les salaires minimaux trop bas seront ajustés. Si le renchérissement est négatif, les salaires ne diminueront pas.

Coup de pouce aux femmes

Dans la nouvelle CCT, les employeurs se sont engagés à améliorer les possibilités de promotion des femmes. Il ne s'agit pas seulement d'encourager leur retour à la vie professionnelle, mais aussi d'aménager les horaires des réunions par exemple et de leur permettre de réduire temporairement leur taux d'occupation.

La protection des travailleurs âgés de 50 ans et plus n'a pas été oubliée. La formation continue, liée à la numérisation est introduite, la "Passerelle professionnelle 4.0".

Attention aux + de 50 ans

En cas de licenciement, les entreprises sont obligées à l'avenir d'examiner individuellement le cas des travailleurs âgés et de trouver des alternatives si besoin. Les employés de plus de 55 ans, qui ont travaillé plus de 10 ans dans l'entreprise, obtiennent un mois de délai de congé supplémentaire.

Les négociations, qualifiées d'"intenses" par les syndicats, ont été menées de février à juin. La CCT reconduite entrera en vigueur le 1er juillet prochain, sous réserve de l'approbation des organes compétents des partenaires sociaux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.