Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A son apogée, l'unité dédiée au hockey sur glace de Composites Busch écoulait jusqu'à 22'000 cannes par an (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

L'entreprise Composites Busch, basée à Porrentruy (JU), se retire du marché du hockey sur glace et du inline-hockey, où elle était présente depuis 1992. La décision n'aura pas d'impact sur le personnel.

Pour expliquer sa décision, la société fondée en 1988 par sa maison-mère allemande Busch Vacuum invoque dans un communiqué la mondialisation du marché du hockey sur glace, ainsi que la concurrence des grands groupes internationaux. Elle cessera ainsi la fabrication et la commercialisation d'articles liés au hockey au 31 décembre prochain.

Composites Busch, qui se targue d'avoir créé la première canne 100% carbone au monde, va recentrer ses activités sur les autres secteurs de sa production, comme le médical, le luxe et l'industrie des machines. De plus, une nouvelle unité de fabrication de pièces pour le domaine aéronautique vient d'être créée avec de grandes perspectives de développement, note l'entreprise jurassienne.

Emplois préservés

La décision n'entraînera aucune suppression de postes. Les différentes personnes impliquées dans le segment hockey sur glace se verront confier de nouvelles tâches au sein de la société, qui a créé plus de 20 nouveaux emplois ces 12 derniers mois.

Composites Busch était le seul producteur de cannes de hockey basé en Suisse. L'activité hockey comptait pour 3 à 5% du chiffre d’affaires de la société, avait estimé l'an dernier son directeur. A son apogée, au début des années 2000, cette unité écoulait jusqu'à 22'000 cannes par an.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS