Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Giulia Steingruber a pris la 5e place de la finale du concours général des Championnats du monde à Glasgow.

Il s'agit d'une belle progression pour la St-Galloise, qui s'était classée 15e aux Mondiaux 2014 en Chine et 7e en 2013 à Anvers.

La gymnaste de Gossau a commencé son concours par une magnifique "Chusovitina" au saut, qui lui a valu la deuxième note à cet appareil dans lequel elle excelle (15,600 points). Elle a ensuite "proprement" réussi son exercice aux barres asymétriques, qui ne constituent pas sa tasse de thé (13,900), avant de chuter à la poutre sur un salto arrière (13,333). Sans cette erreur, la championne d'Europe en titre du concours général aurait pu s'approcher encore du podium, mais les médailles seraient probablement malgré tout restées hors de portée. Steingruber a conclu par un numéro au sol de très belle facture, qui laisse bien augurer de la finale du week-end.

Car ce concours général, tout prestigieux qu'il soit, pouvait aussi être considéré comme un hors d'oeuvre pour la St-Galloise, qui bénéficiera encore de deux opportunités de podium ce week-end, en finale du sol, donc, mais aussi au saut, où elle était sortie 4e des qualifications. Jeudi, par rapport aux qualifications du concours général où elle s'était classée deuxième samedi, l'étoile d'outre-Sarine et septuple médaillée européenne n'a pas pu hausser son niveau. A l'inverse, ses principales rivales ont évolué un cran au-dessus.

Pour situer la performance de Giulia Steingruber, sa prédécesseure Ariella Kaeslin affiche une 8e place comme meilleur résultat à un concours général des Championnats du monde. Mais Kaeslin compte à son palmarès une médaille mondiale en saut, l'argent en 2009, un exploit pas (encore) réussi par Steingruber.

Le titre a été décroché par l'Américaine de 18 ans Simone Biles. C'est son troisième sacre consécutif, un enchaînement inédit dans la gymnastique féminine. Bien qu'elle ait frôlé la chute à la poutre, la Texane a dépassé les 60 pts (contre 57,333 à Steingruber), pour devancer aisément sa compatriote et championne olympique en titre Gabrielle Douglas (2e avec 59,316 pts) et la Roumaine Iordache, 3e (59,107).

Simone Biles partira encore favorite ce week-end des finales à la poutre, au sol et au saut...

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS