Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Concordia se sépare de sa clientèle d'entreprise

Concordia est notamment confrontée à des concurrents poussant les prix à la baisse sur le marché (archives).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Concordia se sépare de ses affaires en lien avec la clientèle d'entreprise. La caisse-maladie lucernoise explique cette décision, qui va toucher 40 employés, par les faibles primes perçues dans les assurances de perte de salaire et d'accidents sur le lieu de travail.

Au cours des dernières années, ce secteur d'activité a perdu plusieurs millions de francs, a indiqué jeudi à l'ats Astrid Brändlin, porte-parole de Concordia, confirmant une information de la Luzerner Zeitung. Les primes encaissées ne couvrent plus les coûts. Les pertes ont été particulièrement sévères durant la crise financière.

Concordia est notamment confrontée à des concurrents poussant les prix à la baisse sur le marché, afin de croître. En tant qu'assureur maladie, le groupe lucernois ne voulait pas subventionner les pertes de ce segment. Ce dernier sera ainsi vendu au 1er janvier 2019. La porte-parole n'a toutefois pas souhaité préciser si des parties intéressées s'étaient déjà annoncées.

A l'heure actuelle, environ 3000 entreprises disposent d'une assurance d'indemnités journalières auprès de Concordia et 4500 d'une assurance accidents. La clientèle d'entreprise ne représente que 2% du volume total de primes de l'assureur, qui s'élève à 2,5 milliards de francs.

La vente va toucher 40 collaborateurs au siège de Lucerne. Dans certains cas, des licenciements seront prononcés. L'assureur maladie souhaite toutefois conserver le plus grand nombre possible d'employés grâce à des mutations internes ou externes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.