Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Un garçon de 20 ans a été condamné par le Tribunal de police de Genève à une peine de prison de deux ans avec sursis. Reconnu coupable d'homicide par négligence, il avait causé le décès d'un jeune homme de 25 ans en lui assénant un coup de poing.
Le tribunal a jugé l'acte "inexplicable et inexcusable", a déclaré Marc Bonnant, avocat, aux côtés de Me Lisa Locca, de la famille de la victime. Comme l'avait plaidé la partie civile, l'omission de porter secours a été retenue. Après les faits, le prévenu avait pris la fuite et attendu deux jours avant de contacter la police.
Les juges du Tribunal de police ont suivi dans les grandes lignes le réquisitoire du substitut du procureur Yves Bertossa. Ce dernier avait qualifié la faute du jeune homme d'"abominable". La victime avait dû être plongée dans le coma et les parents avaient dû prendre l'horrible décision de laisser mourir leur fils.
Ce verdict "comble notre attente judiciaire", a relevé M.Bonnant. Le Tribunal de police de Genève a reconnu la gravité des faits. La famille de la victime est également satisfaite que les juges n'aient pas suivi la thèse de la défense, qui avait demandé une condamnation pour lésions corporelles simples.
Le drame s'est déroulé en mars 2008, aux petites heures du matin, à la sortie du Java Club, une discothèque fréquentée par la jeunesse dorée de Genève. L'accusé a eu le sentiment que sa petite amie se faisait draguer par un jeune homme. Lorsque ce dernier a croisé son regard en haut d'un escalier, un coup de poing est parti.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS