Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Flashé à 290 km/h le 6 août 2010 sur l'A12 à la hauteur de Guin (FR), un Suédois de 38 ans a été condamné mardi par le juge de police de la Singine à 300 jours-amende dont 150 ferme. La peine écopée en avril dernier a ainsi été alourdie.

Pour mémoire, cet homme issu de la communauté des gens du voyage a été condamné le 29 avril dernier par ordonnance pénale à 180 jours-amende, dont la moitié avec sursis pendant deux ans. La valeur du jour-amende avait été fixée à 300 francs. L'homme a contesté la sentence estimant que la facture de près de 27'000 francs était trop salée.

L'homme ne s'est pas présenté à son procès. Au bénéfice d'un certificat médical, il s'est fait représenter par son avocat. Le procès a donc pu avoir lieu. La défense a plaidé en faveur d'une peine de 60 jours-amendes à 30 francs le jour, avec un sursis complet.

Exploits en vidéo

Le Ministère public a requis 300 jours-amendes dont 200 ferme, à 300 francs le jour. Le juge a tranché pour 300 jours-amende, dont 150 ferme, à 150 francs le jour. L'affaire de la vidéo, révélée par le Matin Dimanche, dans laquelle l'homme a été filmé dans de "nouveaux exploits", avec de surcroît un enfant à bord, a pesé dans la balance.

Au bout du compte, l'homme ne doit plus qu'un peu plus de 200 francs à l'Etat, compte tenu du dépôt d'amende et de la caution qu'il avait dû payer lorsqu'il a été interpellé.

ATS