Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un responsable des pistes de Zermatt (VS) est définitivement condamné pour homicide par négligence après le décès d'un skieur emporté par une avalanche en janvier 2008. Le Tribunal fédéral (TF) a rejeté son recours.

L'homme de 66 ans avait emprunté une piste du domaine skiable "Rothorn Paradise". Un responsable de la sécurité avait consulté le bulletin des avalanches et avait décidé le 19 janvier au matin, quelques heures avant le déclenchement de l'avalanche, d'ouvrir cette piste.

En dernière instance, le TF confirme que cette précaution était insuffisante en raison de différents facteurs qui pouvaient laisser prévoir un danger d'avalanches. Il n'aurait pas dû laisser la piste ouverte sans avoir obtenu davantage de renseignements concernant les conditions de sécurité.

S'il s'était encore renseigné avant midi, il n'aurait certainement pas laissé la piste ouverte. Selon les juges de Mon Repos, le responsable a mal évalué la situation et a violé les devoirs qui lui incombaient.

ATS