Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un soldat tessinois surpris avec de la cocaïne au Forum de Davos de janvier dernier a été condamné à 200 francs d'amende (archives).

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Un des douze soldats interpellés en janvier au forum économique mondial (WEF) de Davos (GR) pour avoir consommé du cannabis ou de la cocaïne, a été condamné à une peine pécuniaire. Le Tessinois a été surpris avec 2,8 grammes de cocaïne sur lui.

Une ordonnance pénale a été prononcée contre le militaire. Elle prévoit une amende de 200 francs transformable en deux jours de prison, a indiqué lundi un porte-parole du ministère public du canton des Grisons, confirmant une information du portail d'informations Tio.ch/20 Minuten.

Circonstances atténuantes, le soldat n'aurait utilisé ces stupéfiants que pour son usage personnel. Le soldat n'a pas fait opposition.

La police militaire avait identifié au total douze militaires qui avaient consommé du cannabis ainsi que de la cocaïne pour cinq d'entre eux. Pour les onze autres cas légers, il n'y a pas eu de poursuites ni de la justice civile ni de la justice militaire, a précisé Stefan Hofer, porte-parole de l'Etat-major de l'armée.

Les soldats concernés ont déjà fait l'objet de sanctions disciplinaires en janvier. C'est généralement du ressort du commandant. Chaque soldat qui avait consommé de la cocaïne a été renvoyé illico à la maison. Les hommes faisaient partie du bataillon d'infanterie de montagne 30, composé essentiellement de soldats et de cadres des cantons du Tessin et des vallées sud des Grisons.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS