Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La Cour suprême du canton de Berne juge inadmissible la formulation "primates dans le domaine de l'asile". Les juges ont donc confirmé la condamnation du président de la section bernoise du Parti des automobilistes pour discrimination raciale.
L'accusé a affirmé n'avoir jamais eu l'intention de blesser qui que ce soit en inscrivant cette expression sur son blog sur Internet. Willi Frommenwiler a affirmé que le dictionnaire ne donnait pas au terme "primate" une connotation exclusivement négative.
Mais la Cour suprême n'a pas accordé de crédit aux affirmations du prévenu. La plus haute juridiction du canton de Berne estime que si l'on traite quelqu'un de primate, il répondra qu'il n'est pas un singe. Le lecteur moyen fera le lien entre requérants d'asile et l'animal.
La dignité des requérants d'asile en ressort blessée et l'accusé a violé la norme pénale antiraciste. Willi Frommenwiler, président de la section bernoise du Parti des automobilistes, une formation qui a repris son nom d'origine après s'être appelée Parti de la liberté, n'a pas encore décidé s'il fera recours.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS