Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La conférence de Genève a permis de rassembler plus de la moitié des 2,1 milliards de dollars demandés par l'ONU pour 2017.

KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

(sda-ats)

La conférence des donateurs pour le Yémen a permis de récolter 1,1 milliard de dollars, a annoncé mardi à Genève le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres. La Suisse appelle déjà à faire davantage pour le pays marqué par la plus grave crise humanitaire au monde.

"Nous n'oublierons pas les Yéménites", a indiqué devant la presse le conseiller fédéral Dider Burkhalter au terme de la conférence qui a rassemblé 70 pays, des organisateurs internationales et des ONG. Les efforts doivent désormais porter sur la garantie que l'aide humanitaire pourra être distribuée, notamment pour éviter une famine.

L'ONU demande 2,1 milliards de dollars pour 2017. Sur ce montant, 313 millions avaient été financés avant la conférence de mardi. M. Guterres s'est félicité d'avoir réussi mardi à rassembler plus de la moitié des fonds.

Habituellement, ce type de rencontre ne permet d'obtenir qu'un tiers des enveloppes demandées. Coprésidente de la conférence avec le secrétaire général et M. Burkhalter, la ministre suédoise des Affaires étrangères Margot Wallström a de son côté également salué ce "bon résultat".

UE ou Qatar parmi les plus grands donateurs

Saluant un "succès remarquable", M. Guterres a toutefois souligné que ce n'était "que le début du processus". Désormais, il faudra renforcer les discussions pour une trêve et une reprise du processus politique.

Il est "important de maintenir la pression" et de s'assurer que les parties la comprennent, selon le secrétaire général. M. Burkhalter a aussi répété que la Suisse était prête à accueillir à nouveau des pourparlers en cas de demande.

Berne a promis mardi plus de 40 millions de francs jusqu'en 2020, dont une augmentation de l'aide prévue à 14 millions au moins dès 2017. Parmi les principaux donateurs figurent le Qatar, l'Union européenne (UE) - qui attribuera 116 millions d'euros - ou encore les Etats-Unis à près de 100 millions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS