Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cancún - Au deuxième jour de la conférence de l'ONU sur le climat de Cancún, les délégations sont entrées dans le coeur des négociations. Elles ont onze jours pour s'entendre sur la lutte contre la déforestation, l'avenir du Protocole de Kyoto, ou encore l'aide aux pays du Sud.
Les équipes ont pour mission de sceller un "paquet équilibré de décisions". Des ambitions modestes pour donner un nouveau souffle au processus de négociation onusien, mis à mal lors de la conférence de Copenhague l'an dernier.
Etats-Unis, Chine, en passant par les petits Etats insulaires, tous ont fait valoir leur souhait de parvenir à un accord. Encore faut-il que les 194 parties signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques s'entendent sur la notion d'"équilibre" du fameux paquet de décisions.
Questions épineuses
Certains sujets semblent relativement mûrs. C'est le cas notamment du processus REDD+, qui consiste à verser des compensations financières aux pays qui réduisent la déforestation ou la dégradation de leurs forêts, ou encore du Fonds vert, par lequel devrait transiter une partie des 100 milliards de dollars par an promis d'ici 2020 aux pays pauvres.
D'autres, pourtant cruciaux, semblent promettre plus de débats et de portes qui claquent. Le mécanisme de vérification des efforts réalisés par les pays pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre en est l'un d'eux.
Protocole de Kyoto
Autre sujet épineux, et crucial pour les pays en développement: la suite à donner au Protocole de Kyoto, dont la première période d'engagement s'achève fin 2012.
L'Union européenne a fait savoir qu'elle était "prête à considérer une prolongation du Protocole de Kyoto", qui n'engage ni la Chine ni les Etats-Unis (40% des émissions). D'autres pays comme le Canada, l'Australie ou le Japon, y sont réticents voire franchement hostiles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS