Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un chauffard de 28 ans a été épinglé pour avoir roulé à 325 km/h sur l'autoroute A1, entre Coppet (VD) et l'échangeur du Vengeron. Il a été confondu grâce aux vidéos retrouvées sur son téléphone portable. La police l'a dénoncé et a saisi son permis de conduire.

Le 21 avril dernier, vers 03h30 du matin, ce Genevois roulait dans une puissante limousine de luxe, dont il est le propriétaire. Tout en conduisant, il filmait le compteur du tableau de bord où s'affichait la vitesse de 325 km/h, soit plus de 90 mètres par seconde.

Matériel vidéo

Dans le cadre d'une affaire pénale connexe, les inspecteurs ont mis la main sur le matériel vidéo du jeune homme. Les images ont permis de trouver l'endroit où ces enregistrements avaient été effectués. "Il a été établi formellement que cela s'est déroulé entre Coppet et le Vengeron en direction de Genève", a expliqué mercredi à l'ats Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police cantonale.

Entendu à la mi-septembre, le conducteur suisse a expliqué qu'il était, cette nuit-là, accompagné d'un ami qui conduisait le véhicule. Lui-même se serait contenté de filmer le tableau de bord. Mais plusieurs éléments ont permis de démontrer qu'il était seul à bord, affirme la police.

"Criminel de la route"

Ce dépassement des limitations de vitesse constitue vraisemblablement un record dans les annales vaudoises. Il s'agit du "pire conducteur, d'un criminel de la route. Même à 03h30 du matin, il y a des véhicules sur l'autoroute. On n'est pas sur un circuit. Ce comportement est criminel", a relevé Jean-Christophe Sauterel.

Les gendarmes ont procédé à la saisie immédiate du permis de conduire du chauffard. L'homme a été dénoncé à la justice et au Service des automobiles du canton de Genève, où sa voiture est immatriculée. Il devra répondre de violations graves de la Loi sur la circulation routière et de mise en danger de la vie d'autrui.

Mardi, un tribunal fribourgeois a condamné un Suédois de 38 ans à 300 jours-amende, dont 150 ferme. En août 2010, ce conducteur avait été flashé à 290 km/h sur l'A12 près de Guin.

ATS